Le thème de la performance des services publics a le vent en poupe.

La recherche du meilleur rapport qualité prix s’affirme aujourd’hui comme un impératif dans la gestion de tous nos services publics. Au niveau national, l’Etat a pris un engagement fort : d’ici 2020, tous les services de l’Etat en relation avec les usagers se sont engagé à rendre compte de la qualité de leurs services en affichant clairement leurs résultats. Au niveau local, les ambitions dans ce domaine sont manifestes. C’est ce que démontre  l’enquête AdCF/Unspic/Espelia réalisée auprès des élus et agents des intercommunalités : 86 %  des agents ou élus interrogés  considèrent désormais la performance comme une nécessité ou une évidence. Pour la plupart d’entre eux, cette notion renvoie en premier lieu à la qualité du service rendu à l’usager. Dans ce domaine, les enjeux sont importants ; les usagers expriment un besoin de plus de proximité et d’immédiateté, d’accessibilité, de transparence, au meilleur coût.

Pour autant, la performance du service public est plus complexe que la simple réponse au besoin de l’usager. La recherche de l’intérêt général suppose, en effet, de prendre en compte la soutenabilité financière, sociale ou environnementale des services publics. Là aussi, les défis sont immenses, dans le contexte que nous connaissons de la nécessaire maîtrise des ressources budgétaires, du besoin de renouvellement des grandes infrastructures, de l’apparition de nouveaux enjeux de développement durable, d’économie d’énergie et de lutte contre les changements climatiques…

In fine, c’est donc bien au Politique que revient la tâche cruciale de définir la performance attendue du service public, à travers  des arbitrages et des priorisations entre ces divers objectifs,  à travers une vision stratégique associée à une connaissance précise des besoins des usagers et des enjeux du territoire, mais aussi à travers la construction d’un sens partagé du service public et de son avenir. C’est seulement à partir de cette vision politique que peuvent être déclinés ensuite les outils de la performance (indicateurs, démarches comparatives, évaluation..) qui permettent de s’inscrire dans une démarche de progrès.

Le projet que nous menons avec nos partenaires l’AdcF et Espelia, qui prendra la forme d’un guide sur la performance des services publics locaux et d’un site internet dédié, permettra, j’en suis convaincu, d’accompagner nos décideurs locaux, et de nourrir les réflexions des nouveaux exécutifs pour le mandat 2020-2026 sur ce thème complexe mais néanmoins capital pour nos services publics.